Extension suite parentale

Une extension à un pavillon, pour loger une suite parentale de plain-pied :

La maison ne possédait des chambres et une salle de bain qu’à l’étage ; mes clients, jeunes retraités en pleine forme mais anticipant l’avenir, ont souhaité créer une extension pour loger de plain-pied une chambre, une salle de bain et un wc :

 

Sur moins de 40m², nous avons créé une pièce loisirs (musique, lecture) desservant une buanderie, un wc « invités », et la suite parentale : grande chambre avec baie vitrée sur terrasse, dressing « monsieur – madame », un wc privatif et une vaste salle de bain gorgée de lumière. Le tout de plain-pied.

Structure poteaux-poutres bois, isolation laine de bois, bardage plaques béton et composite.

Extension de Bourges, suite parentaleExtension de Bourges, suite parentale

Extension suite parentale à Bourges

Extension de Bourges, suite parentale

Extension de Bourges, suite parentaleextention suite parentaleextention suite parentale, intérieur

extention suite parentale, intérieurextention suite parentale, intérieurextention suite parentale, intérieur

Le bureau et le wc existant ont été déposés pour créer la transition avec l’extension. Nous en avons fait un salon loisir, une pièce lecture pour Madame et musique pour Monsieur (un guitariste comme moi, on a surtout parlé rock 70’s et Fender, entre passionnés nous nous comprenons). Un plafond avec un décaissé courbé invite à circuler, marquant la perspective.

On y trouve l’accès à un wc et à la buanderie, et à la chambre.

Cette chambre, la cliente la voulait spacieuse et pourvue d’une baie coulissante pour accéder à la terrasse d’entrée à la maison, histoire de prendre un café le matin aux beaux jours. Un panneau en carreaux de verre amène la lumière du petit matin sans créer de vis-à-vis avec le voisin. Une porte coulissante permet d’aller de la chambre à la salle de bain, très grande, rythmée par un double dressing Monsieur Madame tout en portes vitrées (permettant de se voir par le jeu de reflets, en vérifiant les faux plis sur les vêtements), puis par un second wc, un grand plan vasque et une large douche à l’italienne, avec des fenêtres « meutrières » en pleine hauteur apportant une superbe lumière naturelle.

Ces 30m² ont été montés en ossature bois : poteaux poutres en chêne, isolation entre poteaux en laine de bois, isolation extérieure, et isolation fine en intérieure derrière le doublage placo : le confort thermique est exceptionnel. Le bardage a été fait en plaque béton/résine, avec un jeu de calepinage mélangeant blanc et anthracite. Le toit en bac acier à faible pente permet d’éviter toute gêne de sous-pente, en isolant de 40cm le plafond. Le sol est lui aussi largement isolé.

La valeur ajoutée est évidente : confort optimisé, et maison beaucoup plus fonctionnelle, rendue originale d’une base sommaire, dans un quartier peuplé de maisons d’architectes en bois, en métal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s