Salle de bain Premium, pierre et béton ciré

Rénover une salle de bain avec douche italienne, immense vasque en pierre et rangements intégrés pour une relaxation totale. Matières haut de gamme, sur-mesure intégral et prestation unique :

Dans une maison, dans l’Indre, une belle salle de bain, ancienne et peu fonctionnelle avec beaucoup de place perdue et un manque cruel de rangements. Le projet consiste à intégrer un maximum de rangements en les rendant invisibles, pour garantir une ambiance relaxante. Une douche italienne est pensée derrière une cloison arrondie, arrondis repris au sol et dessinés selon la circulation dans le volume. Une baignoire ilot et une belle vasque en pierre suspendue signent l’esthétique « bien-être » du projet.

Circulation :

La clef d’une pièce réussie en terme de confort, est la circulation. Le plan du projet a été basé sur cet objectif, en dispatchant les zones utiles de la salle de bain autour d’un axe simple, évident, qui va de la porte d’entrée de la pièce à la fenêtre. En face la douche, puis dans le cheminement de part et d’autre : le plan vasque et la baignoire.

L’ensemble est logique et visuellement évident, notamment par la reprise au sol de la courbe de la cloison de la douche, avec le jeu de couleurs des lames vinyle.

Douche :

Une douche italienne avec un receveur courbé, encastré dans la chape, et lovée dans une cloison arrondie percée de deux meurtrières pour apporter une lumière douce cadrée de façon très moderne ; une pomme de tête encastrée dans un enjoliveur en inox brossé, placée dans un décaissé de plafond arrondi.

L’ensemble est sublimé par un béton ciré, lisse et satiné, sur lequel vient se refléter la lumière de petits spots leds orientés pour donner du volume. La relaxation est réelle, dans une « bulle » jouant sur le coté cosy poussé au maximum.

Vasque :

Une immense vasque en pierre, en deux morceaux de pierre de la Celle, totalement sur-mesure, se pose sur un meuble sur-mesure également en retrait léger, donnant l’impression que la pierre « flotte », une matière lourde à laquelle on donne de la légèreté. La pierre est hydrofugée, les vasques calculées pour ne pas éclabousser lorsque les robinets sont ouverts au maximum ; les bondes sont habillées de plaques en pierre. La crédence en pierre intègre les prises étanches, une radio et un haut parleur.

Le meuble supérieur est une « cloison de rangements » : deux miroirs dissimulent deux placards dimensionnés par rapport aux produits cosmétiques des clients. Associé aux rangements du meuble du bas, la capacité de stockage est largement suffisante pour libérer la pièce de tout élément non désiré. On a donc une pièce zen, épurée offrant tout le nécessaire et tellement plus encore.

Bain :

Le bain est utilisé de temps en temps, pour la détente. La baignoire a été choisie par rapport à cette utilisation sporadique : de taille modérée, et facile à entretenir. Et surtout légère, l’accès à la salle de bain interdisant de poser une baignoire plus grande et surtout plus lourde. Nous sommes en effet en étage d’une maison de ville des années 1930-40, avec des portes étroites et un escalier tournant limitant nos possibilités.

La baignoire galet est posée le long d’un caisson en placo, intégrant une niche éclairée d’un spot, et habillé de staff en motif « vagues 3D ». Les lumières viennent lécher le motif et créer un clair obscur fantastique sur la matière, donnant un volume remarquable.

Rangements :

Au pied de la baignoire, un miroir dissimule une porte coulissant donnant accès à un placard, qui était l’ancienne douche. Etroit mais optimisé, ce rangement permet de loger tous les draps de bain, serviettes peignoirs et autres éléments. Entre ce placard et les rangements côté vasque, les capacités sont telles que le placard d’origine a été supprimé dès le début du chantier pour libérer l’espace.

On a donc une pièce circulante, évidente, belle, répondant aux exigences des clients, sur-mesure et très haut de gamme, faite par des artisans locaux de l’Indre et du Cher, hyper fonctionnelle et valorisante.